Katia Delagarde comédienne, chanteuse, professeur de théâtre et de relaxation

Katia Delagarde

Parcours

Un parcours de comédienne-chanteuse
La scène, une passion de toujours…
Très tôt, « Le petit conservatoire de Mireille » était son émission favorite ;
elle bade alors le petit écran et se fait bercer par les plus grands. A trois ans,
sa mère l’affuble d’un tutu qu’elle ne quittera que 16 ans plus tard. Entre
temps, elle fait des pieds et des mains auprès de ses parents pour faire
l’école des fans d’Annie Cordy mais, déception, ses parents ne cèdent pas !
Elle ne se démonte pas pour autant et se contente de galas de fin d’année,
kermesses, animations de banquets et autres péripéties qui lui permettent de
se mettre en scène. Les planches lui brûlent déjà les orteils…
Au lycée, même combat, toujours disposée à jouer les pièces étudiées, et
perfectionnant son savoir de la palette de couleurs. Mais rapidement, elle
quitte le lycée et rentre directement au Cours Simon en 1986 pour découvrir
les planches.
parcours2
parcours3 Ses premiers pas…
Elle y reste trois ans et commence parallèlement à faire quelques panouilles. Elle est pressentie pour le premier rôle de « Délicatessen » mais elle a une aversion rédhibitoire pour la chair humaine. On la voit toutefois de trente secondes en trente secondes dans « 9 mois » de P.Braoudé, « Grosse fatigue » de M.Blanc, « Toxic affaire » de P.Esposito et « Les visiteurs » de J.M Poiré. Elle croise aussi Gérard Oury qui lui fait un joli compliment sur son métier, mais qui lui préfère Josiane Balasko pour son « Fantôme avec chauffeur » !
Elle joue dans de nombreuses pièces. Elle fait aussi de la lumière, du décor, des costumes, de la régie, de l’acrobatie, du conte, du masque Balinais et surtout et toujours de la danse sous toutes ses formes. En un mot, elle fait le tour de son métier… mais un point reste encore obscur : le chant.
Le chant, nouvelle corde à son arc…
Sandrine Vitiello, qu’elle fréquente déjà depuis le Cours Simon et avec qui
elle a fait les quatre-cents coups, lui fait prendre la clé de sol et l’entraîne
dans les champs du chant ! Ensemble, elles créent en juillet 1997 « Rude
Montreuil ». Là, elle redécouvre un véritable bonheur qu’elle avait enfoui au
plus profond de son enfance : la chanson !
Elle fait un stage avec Michelle Agsen en juillet 1998 puis suit le cursus voix
à l’institut de formation au chant l’I.A.C.P. à Paris, sous la direction de la
chanteuse de jazz américaine Sara Lazarus.
« Rude Montreuil » grandit et le one-woman-show mêlant chanson, comédie et humour se déplace de scène en scène pendant 11 ans, dans la région
parisienne et dans toute la France, à quelque 500 reprises… Un premier
disque « Rude Montreuil » sort en 2000 puis un second, « J’m’enrude »,
répertoriant les chansons du spectacle, en janvier 2005.

Télécharger le CV de Katia Delagarde Bertaud

parcours4

Les commentaires sont fermés.

Découvrir les chansons de Rude Montreuil
RETROUVEZ MOI SUR FACEBOOK !